Rosier : Quand les planter, les tailler ? Comment faire des boutures ?

Qu’est-ce qu’un rosier ?

C’est un arbuste ayant une double individualité résultant de l’union d’un Églantier et d’un Rosier par le moyen du greffage. Tous les Rosiers remontants à grosses fleurs du commerce sont des Rosiers greffés. Cependant, il existe des Rosiers dits « francs de pied » non greffés obtenus par semis ou par bouturage.

Rosier

Quelles variétés choisir ?

Choisissez vos roses suivant vos goûts, d’abord sur catalogues, ensuite en visitant à plusieurs époques les roseraies publiques et les pépinières qui vous montreront à la fois les roses et les rosiers. Ce n’est que sur le terrain que vous pourrez apprécier la floribondité, la vigueur, la hauteur et l’état sanitaire des variétés.

Les types de rosiers

  • Rosier arbuste : Espèce botanique ou variété hybride à végétation arbustive pouvant se passer de taille et être employée comme un arbuste à fleurs. Peut être remontant ou non remontant. Ex. : Rosa Hugonis, Rosa Rugosa
  • Rosier ancien, vieille rose : Variété ancienne, de collection. Ex. : Rosier Provins Cardinal de Richelieu
  • Rosier remontant : Rosier donnant des fleurs successives presque sans discontinuité du printemps à l’automne. Ex. : Rose Gaujard.
  • Rosier non remontant : Rosier ne fleurissant qu’une fois par an, au printemps ou au début de l’été. Ex. Rose des peintres; Grimpant American Pillar.
  • Rosier buisson à grandes fleurs : Rosier remontant à fleurs habituellement solitaires en première saison. Ex. :var. Charles Mallerin.
  • Hybride de Thé. Même définition que Rosier buisson à grandes fleurs. Ex. : var. Karl Herbst.
  • Rosier buisson à fleurs groupées : Rosier dont les fleurs grandes ou moyennes groupées sur un même rameau, assurent une floraison d’ensemble de grande valeur. Ex. : Indépendance, Miss France.
  • photo rose en gros plan

  • Rosier buisson à fleurs en bouquets  : Rosier dont les fleurs très nombreuses et groupées en corymbes permettent d’obtenir un effet de masse. Ce sont en fait les Polyanthas et les Floribundas. Ex. : Orange Triumph, Joseph Guy.
  • Rosier polyantha : Rosier à massif, remontant, à petites fleurs en bouquets. Ex. : Orléans rose.
  • Rosier Floribunda : Rosier à massif, remontant, à fleurs moyennes en bouquets. Ex. : Sprint.
  • Rosier Grandiflora : Rosier à massif, remontant à fleurs d’hybride de thé réunies en bouquets. Ex. : Queen Elisabeth.
  • Rosier miniature : Rosier remontant à feuilles et à fleurs très petites, n’excédant pas 30 cm de hauteur. Les rosiers miniatures conviennent pour la garniture des rocailles et des bordures et pour la culture en petits pots. Ex. Perle d’Alcanada.
  • Rosier botanique : Espèce du genre Rosa entrant dans la catégorie des Rosiers arbustes. Ex. : Rosa lutea.
  • sarmenteux, Rosier grimpant : Rosier remontant ou non remontant, à très, longs rameaux, susceptible de garnir un treillage, une pergola, un arceau ou un pylône (fig. 7). Ex. Grimpant Impératrice rouge (remontant), Albéric Barbier (non remontant).
  • Climbing : Qualificatif dont on fait précéder le nom d’une forme sarmenteuse d’une variété buisson. Ex. Climbing Etoile de Hollande est la forme sarmenteuse de la variété buisson Etoile de Hollande. Les Climbings sont plus ou moins remontants.

S’équiper pour tailler les rosiers

Gants pour rosier et épineux

Promo
Lalafancy Gants de Jardinage Rosier et épineux, Bras Long Gants...
  • Longue protection en cuir de vachette - Manchette en daim fendu...
  • Résistance à la perforation - Protégez efficacement vos mains...
  • Cuir de chèvre - La texture douce du beurre, due à la lanoline,...
  • Thornproof Lind Grain Protection en cuir de vachette -...
  • Doux et flexible - Suffisamment flexible et flexible pour...

Sécateur à lames franches avec poignée rotative

Promo
Fiskars Sécateur à lames franches avec poignée rotative,...
  • Sécateur à lames franches avec poignée rotative pour bois vert...
  • Transmission de force optimale grâce à la technologie EaseCut,...
  • Fabrication haute qualité: travail sans effort grâce à des...
  • Grande longévité, Acier inoxydable de précision, Affûtage et...
  • Contenu: 1x Fiskars Sécateur PX92 à lames franches avec...

Sécateur télescopique pour rosier

Garten Primus 01410 Sécateur télescopique pour Rosier,...
  • Télescopique en plusieurs niveaux - de 1360 à 2060 mm
  • Couper et maintenir en un seul passage
  • Pour couper des arbustes épines de rose et stachelhaltigen...
  • Performances de coupe jusqu'à un diamètre d'env. 10 mm

Comment planter les rosiers ?

Époque de plantation

La période normale se situe entre le 15 Novembre et le 15 Mars. Plantez en Novembre en terrain léger, en Mars si le terrain est lourd.

Mise en jauge

Si la plantation n’est pas faite peu après la réception, il faut mettre les Rosiers en jauge. Ouvrir dans le jardin une petite tranchée (jauge), y placer les racines des Rosiers mis côte à côte et les recouvrir de terre. Les Rosiers peuvent rester en jauge plusieurs semaines, et même jusqu’en fin d’hiver. Les racines ne doivent jamais rester longtemps exposées à l’air.

rosier en fleur

Préparation du sol

Chaque fois qu’il s’agit de planter un groupe important de Rosiers, on a intérêt à préparer le sol 2 ou 3 mois à l’avance. Cette préparation consiste à ameublir la terre sur 50 à 60 cm de profondeur. La terre doit être déplacée et non retournée. On y parvient par le « défoncement à 3 jauges ».

On ouvre une jauge, puis la terre est déplacée par tranches successives. Si la terre est trop mauvaise, il faut la changer. Toute bonne terre non calcaire convient. Lorsqu’on remplace un seul Rosier buisson, il faut ameublir un cube de terre de 40 cm de côté. Pour un Rosier arbuste, un cube de 70 cm de côté. De même pour un rosier grimpant.

Comment faire des boutures ?

Fumure et engrais

Le fumier aux trois quarts décomposé est le meilleur engrais. Il est souhaitable de pouvoir en incorporer à la terre, 15 kg par m2 à 30 cm de profondeur. Toutefois, au moment de la plantation les racines des Rosiers ne devront jamais être en contact avec le fumier.

En ce qui concerne les engrais chimiques, ne pas en mettre dans la terre au moment de la plantation. On les apportera en surface lorsque les Rosiers auront « repris » et seront en végétation.

Le choix de la rédaction

Promo
Fertiligène Engrais Osmocote Rosier Arbuste à Fleurs 750 gr
  • Pour rosiers, fleurs ou arbustes à fleurs
  • Une seule application pour toute la saison
  • Engrais NPK (MgO) 17-09-11 (2) avec oligo-éléments

La plantation

Recommandation importante il ne faut jamais planter lorsqu’il gèle.

L’habillage des Rosiers.

Avant de planter, on « habille » les Rosiers. Les branches sont réduites à 30 cm de longueur (Rosiers buissons) ou à 80 cm (Rosiers grimpants). Les racines sont laissées intactes, sauf si elles sont mutilées ou cassées. Dans ce cas, on les taille seulement pour supprimer les parties mutilées et remplacer les brisures par des coupes nettes.

Le pralinage

C’est une opération qui consiste à plonger les racines, avant la plantation, dans une boue liquide de terre argileuse et de bouses de vache. A défaut de bouses, on incorpore à la boue liquide quelques pincées d’hormones d’enracinement.

Comment planter ?

Ouvrir un trou spacieux dans la terre préparée. Le Rosier est mis en place et tenu vertical de la main gauche. Les racines sont écartées et étalées de toute leur longueur sur de la terre fine et meuble. Puis on coule de la terre fine entre les racines, puis on tasse au pied.

Les rosiers en automne

La plantation d’un rosier demande le creusement d’un trou moins important que celui d’un arbre ou d’un arbuste. Utilisez une bêche ou un louchet.

Tout comme pour un arbre ou un arbuste, coupez l’extrémité des racines (habillage) avec un sécateur ou la lame d’un greffoir.

Dans ses grandes lignes, la méthode de plantation des rosiers reprend celle qui vient d’être évoquée pour les arbres ornementaux et fruitiers. La plantation se fait à racines nues, pendant toute la période de repos végétatif, qui va de novembre à fin mars; il est cependant conseillé de planter les rosiers avant l’hiver.

rose jaune

Le trou de plantation se fait en carré (15 cm de côté) et sur 25 à 30 cm de profondeur. Lors du défoncement, enfouissez de l’engrais spécial pour rosiers (les premières opérations doivent être exécutées plusieurs semaines avant la plantation).

Après l’habillage, le pralinage, mettez le rosier en place en formant là aussi une cuvette dans laquelle vous arroserez abondamment (4 litres d’eau au moins par jour).

On plante bien souvent plusieurs plants de rosiers en même temps. Si tel est votre cas, faites tout d’abord le plan d’implantation de votre roseraie, en ménageant 40 cm en tous sens entre les pieds s’il s’agit de rosiers nains (0,20 m pour les rosiers miniatures) ; la distance de plantation va jusqu’à 1,50 m pour les rosiers grimpants et 2 m pour les rosiers arbustes.

  • Ramenez la terre autour des pieds des rosiers par buttage, jusqu’au niveau de ramification des branches. Le buttage permet de protéger le pied du froid et du dessèchement (chaleur et humidité étant ainsi conservées). Cependant, la terre gelée, même accumulée par buttage au pied de l’arbuste risquerait de n’être d’aucun secours contre le froid, si l’on ne prenait la précaution de mêler de la tourbe à la terre, au niveau du collet.
  • N’enterrez jamais le bourrelet de greffe qui doit se trouver au niveau du sol pour que vous puissiez contrôler la naissance des «gourmands» : le «gourmand» est le développement du porte-greffe, rosier sauvage, qui se fait toujours au détriment de l’arbuste.

Quelques précautions suivent la plantation

  • Un mois après la plantation, vous procéderez à la première taille, qui change selon les variétés, les rosiers buissons étant, pour leur part, taillés courts, à deux ou trois yeux.
  • Mieux vaut prévenir que guérir : traitez très tôt les jeunes plants affaiblis par la transplantation contre les insectes et les maladies qui les menacent (utilisez de l’oxychlorure de cuivre).
  • Dès les premiers beaux jours, arrosez abondamment et très régulièrement (une fois par semaine). La quantité d’eau et l’époque où vous devrez commencer les arrosages dépendent bien sûr des conditions climatiques générales de la région que vous habitez et de celles de l’année. Par la suite, lorsque le rosier est bien implanté, les arrosages seront exceptionnels.

La taille d’été des rosiers paysagers

À lire également

À lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu