Plantes d’extérieur : Grasse, verte, en pot, grimpante ?

Acanthe, plante vivace

Acanthe : plante vivace

Plante VIVACE, Acanthus mollis, Acanthacées

Description : hauteur 80 – 90 cm. Espacement moyen : 50 – 60 cm. Feuilles pratiquement persistantes, très décoratives par leur découpe à lobes pointus, vert sombre brillant, longues de 35 à 40 cm. Fleurs réunies en épis de 70 à 90 cm de haut en fin de printemps, été. Chaque fleur est entourée de bractées colorées de blanc et violet. épineuses, restant longuement en place.

Résistance : à la chaleur, à mi-ombre et au soleil au bord de mer. Egalement. en sol ingrat ou calcaire.

Rusticité : moyenne.

Utilisation : talus, sous-bois clair, rocaille, massif chaud et abrité.

Association : achillée, buddleia. lierre.

Multiplication : division des touffes au printemps.

Conseil : abritez les racines d’un coup de gel trop violent par un lit de feuilles mortes. La variété “latifolius” est plus rustique que le type lui-même.

Acidanthera, bulbe

Acidanthera : plante à bulbe

Plante à bulbe, Acidenthera Bicolor, Iridacées

Description : les feuilles font penser à celles du glaïeul, la plante fleurie atteint 60 – 80 cm. Chaque hampe porte 3 à 5 fleurs blanches à oeil pourpré d’août à octobre, selon la date de plantation.

Rusticité : moyenne. Les bulbes peuvent rester en place sous climat, doux. Ail-r arrachez-les avant les premiers gels (comme les glaïeuls).

Sol : bien drainé.

Résistance : à la chaleur, au soleil, au bord de mer.

Utilisation : massif chaud et abrité du vent, tache de couleur près d’arbustes ou conifères, décor vertical réalisé sur une plante couvre-sol un peu triste.

Association : lavande, verge d’or, aster, helenie, rudbeckia…

Multiplication : difficile pour l’amateur. Culture des caïeux et floraison après un ou deux ans.

Conseil : les bulbes doivent passer l’hiver au sec, dans une caissette remplie de tourbe sèche, sciure de bois, copeaux… Suspendez vos oignons dans des bas nylon, si les rongeurs menacent car ils se refusent à attaquer les matières synthétiques. Vos oignons seront ainsi protégés.

Un bulbe discret : L’acidanthera revient fidèlement chaque été. Sa corolle blanche tachée de Pourpre foncé, se remarque bien; plantez-le en taches serrées sur fond de feuillage bas.

Achillée, plante composées

Achillée : plante vivace

Plante VIVACE, Achillea, Composées

Description : Feuillage très fin, découpé en touffe, hampes florales raides en fin d’été. Fleurs simples parfois doubles, conservant leurs couleurs vives en séchant. Espacement moyen 50 cm.
Plusieurs espèces se plaisent au jardin.

  1. fFihipendula: hauteur 90 – 100 cm, fleurs jaunes.
  2. Millefolium : hauteur 60 – 80 cm, fleurs rouges.
  3. Prarmica : hauteur 50 – 60 cm, fleurs blanches.

Résistance : au soleil, au sol ingrat, voire calcaire.

Rusticité : bonne.

Utilisation : massif, fleur à couper fraîche ou sèche.

Association : delphinium, leucanthème, aster.

Multiplication : division des touffes au printemps.

Conseil : Pour obtenir des bouquets de fleurs sèches, coupez la tige le plus bas possible sur la plante avant l’épanouissement des fleurs.

Ageratum, plante annuelle

Ageratum : plante annuelle

Ageratum : plante annuelle (agérate, eupatoire bleue) Composées.

Description : la plante peut être naine (20 cm) ou atteindre 50 cm selon les variétés du commerce. On l’achète généralement en motte racinée, prête à la plantation. Elle montre alors de très nombreux boutons floraux. Fleurs groupées en petits pompons bleu tendre, blancs ou mauves.

Résistance : aux intempéries (pluie, soleil). Très longue durée de floraison.

Rusticité : disparaît avec le premier gel. Peut se cultiver sous abri (serre, véran da), les pieds-mères donneront alors les boutures de l’année suivante.

Utilisation : taches de couleurs en massif, terrasse, balcon, pots.
Fiche de culture : no

Association : avec des oeillets d’Inde, des sauges, des cosmos, des géraniums…

Multiplication : par semis, sous abri chauffé en mars-avril. Repiquages successifs, puis mise en place en pleine terre lorsqu’il n’y a plus de gels à craindre.

Conseil : pour obtenir une floraison plus spectaculaire, plus durable, n’hésitez pas à pincer les jeunes pousses pour les faire ramifier.

Ajonc, arbuste persistant

Ajonc : arbuste persistant

Ajonc : arbuste persistant, Ulex Europaeus, Légumineuses

Description : hauteur et étalement 1 ,50 m à 2m, buisson épineux de pousses vert soutenu conservant cette coloration toute l’année. Les feuilles en forme d’écaille se distinguent peu et tombent rapidement. Floraison très abondante, jaune vif, de mars à mai avec des remontées jusqu’à l’hiver. Fleurs proches de celles du genêt, de 2 cm de long, doubles dans la variétés “plenus”. Persistant, presque toujours fleuri, l’ajonc forme des haies naturelles défensives très décoratives. Il aime la mer, le soleil, le calcaire et résiste également au froid.

Résistance : au bord de mer, au sel des embruns, aux sols ingrats.

Rusticité : bonne.

Utilisation : talus, haie défensive, tache de couleur, rocaille, fond de massif.

Association : graminées de haute taille, eryngium, achillée, tamaris.

Multiplication : bouture en août-septembre prélevées sur des pousses de l’année. Placez-les sous châssis froid dans un mélange tourbe-sable.

Conseil : lors de la plantation, évitez de casser la motte. L’ajonc, comme beaucoup de légumineuses, n’aime pas être transplanté car ses racines sont fragiles.

Chrysanthème, composée annuelle et vivace

Chrysantheme rose

Chrysanthemum, Composées, ANNUELLE et VIVACE

Résistance : au soleil, bord de mer.

Description :

  • Espèce annuelles :
    • Chrysanthème carinatum (syn. C. tricolor) : chrysanthème à carène ; hauteur, 50-60 cm ; espacement 25-30 cm. Port dressé, feuilles vert brillant, fleurs en forme de marguerites au sommet de tiges rigides. Disque pourpré entouré de pétales à lignes transversales de diverses couleurs. Nombreuses variétés.
    • Chrysanthème coronarium : chrysanthème des jardins. Hauteur 30 cm à 1,20 m ; espacement, 30 cm. Port dressé, feuilles très découpées vert pâle. Fleurs simples, semi-doubles ou doubles, allant de blanc à jaune d’or. Nombreuses variétés.
    • Chrysanthème multicaule : hauteur, 15 à 30 cm ; espacement, 25 cm. Forme une sorte de petit buisson aux feuilles charnues, couvert de petites fleurs simples jaune d’or. C. parthenium (syn. Matricaria eximia, Pyrethrum parthenium) ; hauteur et espacement, 25 à 50 cm. Elle ressemble à la camomille, blanche à fleurs doubles ou simples. Cette espèce est vivace sous climat favorisé. Existe à fleurs jaunes.
  • Espèces vivaces : C. Rubellum : marguerite d’automne. Hauteur, 50 à 75 cm ; espacement, 30 à 40 cm. Floraison en fin d’été (août à octobre). Nombreuses variétés : blanc, rose, jaune, or, cuivré…

Rusticité : nulle pour les annuelles, bonne pour les vivaces.

Utilisation : massif, rocaille, bordure, fleur coupée.

L’association : toutes les annuelles avec les chrysanthèmes d’été ; les anémones du Japon, verge d’or, gynérium, arbustes à feuillage d’automne avec les chrysanthèmes vivaces.

Multiplication: semis pour les annuelles, division des touffes pour les vivaces.

Conseil: les chrysanthèmes sont des plantes un peu trop souvent oubliées sous cette simple parure de marguerite colorée. Elles sont très résistantes, très florifères et n’ont aucun point commun avec les espèces cultivées en pots.

À lire également

À lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu