1. Jardin
  2. Profiter du jardin
  3. Piscine et Spa
  4. Alarmes de piscine, détecteur d’immersion : comment se protéger

Alarmes de piscine, détecteur d’immersion : comment se protéger

C’est la hantise de tous les propriétaires de piscine privée : l’accident. De la simple chute à la noyade, ce lieu de plaisir et de détente qu’est votre bassin peut virer au cauchemar par une situation dramatique. Chaque année, on recense en moyenne 1000 décès dus à des noyades chez des particuliers. Plus d’un tiers des victimes a moins de 6 ans. Il est impératif de ne jamais laisser les tout-petits seuls et sans surveillance. Pour rappel, on peut se noyer dans 20 cm d’eau…

Afin de se prémunir de ce danger, il existe plusieurs dispositifs de sécurité tels que les barrières, les couvertures, les abris et les alarmes. C’est à ces dernières que notre article du jour est consacré. Nous allons ensemble faire le point sur les modèles disponibles sur le marché.

Comment fonctionne une alarme de piscine ?

Le principe de fonctionnement d’une alarme de piscine est assez simple.

Sa sirène se déclenche dès que quelqu’un ou quelque chose pénètre dans l’eau ou dans le périmètre sécurisé alors que l’alarme est verrouillée et que rien ne devrait se trouver dans ou autour de la piscine à ce moment-là.

On trouve principalement deux types de modèles sur marché : l’alarme périmétrique et l’alarme immergée.

L’alarme périmétrique se base sur un système infrarouge établi entre quatre bornes. Elle se déclenche dès qu’elle détecte une intrusion dans ce périmètre délimité par les quatre bornes.

L’alarme immergée est en contact avec l’eau. Ses capteurs détectent toute chute dès 6 kg et toute immersion dès 8 kg.

Il faut veiller à ce que les capteurs soient en contact constant avec l’eau. Si le niveau du bassin est trop bas, l’alarme ne fonctionnera pas.

Pour plus de sécurité, certains modèles d’alarmes sont fournis avec des colliers ou des bracelets à faire porter à ses enfants et/ou à son animal de compagnie.

Pour être efficace, votre alarme de piscine doit pouvoir fonctionner en continu, quels que soient les aléas climatiques. En cas de panne impromptue, elle doit être en mesure de vous avertir en deux secondes maximum.

Bon à savoir : Les alarmes de piscine ont un inconvénient majeur, elles peuvent se déclencher lors de fortes rafales ou d’orages. En effet, la force du vent, couplée ou non à celle de la pluie, peut former des vagues à la surface de l’eau et faire retentir la sirène. Lors de ces événements météorologiques, il est conseillé d’éteindre occasionnellement votre alarme et de surtout bien penser à la remettre en route dès que possible.

Important : Durant la baignade, il faut déverrouiller l’alarme et ne surtout pas oublier de la verrouiller à nouveau une fois que tout le monde est sorti de l’eau. Il est impératif que le système de déverrouillage soit impossible à atteindre par les jeunes enfants. Pour pallier cet éventuel oubli, privilégiez les modèles équipés d’une fonction de remise en surveillance automatique.

Comment protéger ma piscine ?

Lois, normes et réglementations

Les lois, normes et réglementations en vigueur sur la sécurisation des piscines privées à usage familial ne sont obligatoires que pour les piscines enterrées et semi-enterrées. Il n’y aucune obligation légale pour les piscines hors-sol mais ce n’est pas pour autant qu’elles ne représentent pas un danger. Il est donc fortement conseillé d’installer tout de même un système de sécurité pour ce type de structure aquatique.

D’après le Code de la construction et de l’habitation : « Toute piscine enterrée non close privative à usage individuel doit être pourvue d’au moins un des quatre dispositifs de sécurité normalisés visant à prévenir le risque de noyade : abri, alarme, barrière ou couverture. »

En aucun cas vous ne devez déroger à cette règle. Si vous n’installez aucun système de sécurité et de protection autour ou dans votre piscine, vous encourez des sanctions pénales et une amende de 45 000€.

Quand on parle d’accidents et de noyades en piscine privée, on pense bien évidemment aux enfants, notamment les plus petits, mais il ne faut pas oublier les personnes âgées et les animaux domestiques. En effet, le taux de mortalité par noyade des 65 ans et plus est encore plus élevé que chez les moins de 6 ans. Il s’agit parfois de chutes mais le plus souvent de malaises.

En ce qui concerne les animaux domestiques, on sait que la plupart des chats ne sont pas très fans de l’eau en revanche les chiens adorent sauter dedans et barboter joyeusement. Beaucoup de chiens savent nager d’instinct mais ce n’est pas le cas de tous. De plus, si vous ne souhaitez pas nettoyer et traiter (lien vers article Entretien piscine) votre bassin plus que d’habitude, il vaut mieux empêcher Médor de faire trempette trop souvent.

Mise en garde : On ne le répétera jamais assez mais le premier niveau de sécurité dans une piscine, c’est la surveillance par un adulte. Il ne faut jamais laisser des enfants seuls dans ou autour d’une piscine. Le danger est réel car une noyade peut se produire en à peine quelques minutes. Et si, par chance, elle n’est pas mortelle, les conséquences physiques, psychiques et morales peuvent être irréversibles notamment si de l’eau est entrée dans les poumons ou si le cœur s’est arrêté quelques instants. En manque d’oxygène, les dégâts sur le cerveau et les autres parties du corps risquent d’être dramatiques.

Comment choisir une alarme de piscine ?

Pour être conforme à la législation en cours, votre alarme de piscine doit impérativement mentionner la norme NF P90-307. Si vous hésitez entre une alarme périmétrique et une alarme à détection d’immersion, privilégiez celle qui vous assurera la plus grande tranquillité. Si vous restez toujours à proximité du bassin, l’alarme à détection d’immersion conviendra parfaitement puisque vous pourrez intervenir aussitôt en cas d’intrusion intempestive dans l’eau.

Comment choisir une alarme de piscine

En revanche, si vous êtes plus loin et que vous souhaitez sécuriser l’ensemble de l’accès au bassin, optez plutôt pour l’alarme périmétrique qui vous laissera le temps d’agir avant même la chute. L’alarme périmétrique n’est pas recommandée si vous avez un chien ou un chat car il pourrait la déclencher rien qu’en se promenant à proximité de la piscine.

Alarme immergée

Fabriquée en France, l’alarme à détection d’immersion Visiopool est munie d’un système de capteurs de pression et se fixe simplement sur la margelle de la piscine. Elle s’adapte aussi bien sur les piscines enterrées, les piscines semi-enterrées et les piscines hors-sol. Elle fonctionne avec des clés de contact et des aimants. Les clés permettent la mise sous tension de l’alarme tandis que les aimants servent à choisir le mode baignade ou surveillance (2 de chaque sont fournis).

Durant le mode baignade, le témoin lumineux sera bleu, il sera rouge pendant le mode surveillance. Si tous les baigneurs sont hors de l’eau pendant plus de 15 minutes, l’alarme repasse automatiquement en mode surveillance grâce à son logiciel intégré.

Lorsqu’elle se déclenche, la sirène émet des signaux de 100 dB.

Ses avantages :

  • Norme NFP 90 – 307
  • Convient à tous les types de piscines
  • Kit d’installation fourni
  • Remise en surveillance automatique après 15 minutes
  • 2 aimants et 2 clés de contact fournis
  • Sirène 100 dB
  • Fabrication française
  • Garantie 2 ans

Ses inconvénients :

  • Déclenchements intempestifs
Centrale d'alarme piscine Visiopool, contrôle par immersion,...
  • Alarme à détection de chute Visioppol pour piscine...
  • Alarme de piscine Visiopool Alarme à immersion certifiée...

Alarme de piscine homologuée

De fabrication française, cette alarme de piscine avec sonde immergée se présente sous la forme d’un bloc électronique étanche avec un clavier tactile et d’un tube en contact avec l’eau. Si votre margelle est haute, il faudra prévoir une rallonge pour que l’immersion soit suffisante. Petit et discret, il ne mesure que 255x 255 x 65 mm. De plus, il est traité contre les UV et il est antichoc.

En cas de chute ou d’immersion, 2 sirènes de 115 dB chacune se déclenchent automatiquement grâce au micro-processeur intégré.

Elle n’est pas adaptée pour les piscines hors sol mais convient parfaitement pour les piscines enterrées et semi-enterrées dont les dimensions ne dépassent pas 10 x 5 car son rayon d’action est limité à 7 mètres.
Elle est alimentée par 4 piles alcalines LR20 fournies et consomme très peu.

Ses avantages :

  • Norme NFP 90 – 307
  • Remise en surveillance automatique après 10 minutes
  • Boîtier petit et discret
  • 2 sirènes de 115 dB chacune
  • 4 piles LR20 fournies
  • Clavier tactile
  • Fabrication française
  • Garantie 2 ans

Ses inconvénients :

  • Déclenchements intempestifs
  • Tubage trop court pour les margelles hautes
  • Ne convient pas pour les piscines hors sol
  • Rayon d’action limité à 7 mètres
Aqualarm Classic - Alarme de piscine avec clavier digital -...
  • EFFICACE: Elle vous alerte en cas de chute dans la piscine, tout...
  • FACILE À INSTALLER ET À UTILISER: Elle ne nécessite pas de...
  • ESTHÉTIQUE: Elle s'intègre parfaitement dans l'environnement de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

À la Une

Menu