Récolte et conservation des fruits

La plupart des fruits arrivent à maturité à partir de la fin de l’été. Leur récolte commence à ce moment et se poursuit généralement jusqu’à fin septembre. Mis à part les fruits qui doivent être consommés au fur et à mesure des récoltes, ou dont la conservation s’avère impossible sinon en confitures, en sirops ou au congélateur, vous pourrez entreposer vos fruits dans un local frais pour les conserver et les consommer pendant l’hiver. C’est, pour certains d’entre eux, le seul moyen d’obtenir la maturation complète.

La récolte

Cueillir un fruit n’est pas difficile, il faut cependant s’y prendre avec méthode et beaucoup de soin. Lorsqu’il est mûr, sa queue tend à se détacher naturellement de la branche. C’est ainsi qu’il suffit de secouer un prunier pour faire tomber les prunes. En revanche, il faut cueillir une à une les pêches, les pommes et les poires. Pour ces dernières, il est parfois nécessaire (surtout si la cueillette se fait avant maturité) de faire tourner le fruit en le tirant légèrement. Il existe des appareils spéciaux, appelés «cueille-fruits» qui, placés au bout d’une perche, permettent de cueillir les fruits en hauteur.
D’une façon générale, il faut cueillir les fruits et les manier délicatement, chaque coup pouvant ensuite entraîner la pourri ture, surtout si les fruits doivent être conservés.
Profitez de la récolte pour inspecter vos arbres fruitiers et éliminer tous les fruits malades qui pourraient contaminer les fruits sains.

Les pommes et les poires peuvent être récoltées toute l’année; certaines variétés se récoltent même au coeur de l’hiver. Pour tous les autres fruits, la période de maturation arrive à terme à la belle saison en juin pour les cerises, fin juin pour certaines variétés de pêches, fin juillet pour les prunes.

La plupart du temps il faut attendre que le fruit soit mûr pour le détacher de l’arbre – ni trop tôt ni trop tard. Certains fruits cependant, destinés à la conservation, sont récoltés «en sec », plus tard que les dates normales de récolte; c’est le cas des amandes (récolte fin septembre-début octobre), des noix (récolte en septembre).

La conservation

La conservation des fruits (pommes, poires, pêches, actinidias, etc.) se fait dans un local frais qui doit réunir les conditions suivantes :

  • être désinfecté avant de recevoir les récoltes;
  • offrir une température basse (de 2 à 8°) constante, à l’abri du gel;
  • être dans l’obscurité totale

Le local ou «fruitier» doit être aménagé pour recevoir les fruits sur des rayonnages ou clayettes, côte à côte mais jamais entassés, ce qui aurait pour effet de les abîmer. Le fruitier doit être de préférence exposé au nord.
Sachez encore qu’il n’est possible d’aérer (ce qui est conseillé) que si la température extérieure est inférieure à celle du fruitier, à condition qu’elle ne descende pas au-dessous de 0°.

Mises à part les pommes et les poires et bien sûr les fruits secs qui pourront être conservés plusieurs mois, les fruits ne seront gardés que peu de temps, moins d’un mois en tout cas : car, continuant à mûrir pendant leur conservation, ils risquent de pourrir plus vite. Visitez le fruitier régulièrement sortez les fruits bons à être consommés et éliminez ceux qui sont déjà trop avancés.