Plantation des bulbes

Les plantes bulbeuses à floraison printanière sont plantées à l’automne, avant les grands froids. On aura préalablement travaillé le sol et fait les apports d’engrais nécessaires. N’apportez pas de fumier au dernier moment, car il est en effet essentiel que le bulbe mis en terre trouve immédiatement les éléments nutritifs favorables au développement de ses racines. Il faut donc que la terre ait eu le temps d’assimiler les engrais. Vous pourrez planter jusqu’en novembre iris, tulipe, narcisse, muscari, crocus, etc. (La plantation des bulbes à floraison estivale se fait, quant à elle, au printemps : dahlia, glaïeul, bégonia, etc.)

Les plantes bulbeuses sont des plantes vivaces et, de ce fait, peuvent être laissées plusieurs années de suite (voire de façon permanente) en pleine terre. On gagne pourtant à déterrer les bulbes chaque année après la floraison (quand le feuillage commence à jaunir), de façon à faire hiverner les bulbes, qui pourront ainsi se reposer dans de meilleures conditions. On les replante l’année suivante. Si l’arrachage des bulbes chaque année n’est pas indispensable pour toutes les espèces, il est absolument obligatoire pour celles qui craignent les grands froids, telles que les tulipes et les jacinthes. Il faut les déterrer après la floraison. Aussi, parallèlement à la plantation des bulbes indiquée Ci-dessus, devrez-vous à cette époque extraire les bulbes qui, plantés au printemps, viennent de terminer leur floraison, afin de les conserver au sec. (On risque de voir la floraison diminuer si on laisse les bulbes plusieurs années de suite en terre.)

La plantation se fait à l’aide d’un plantoir cylindrique dit plantoir à bulbes, qui permet de creuser une carotte de terre et de loger parfaitement le bulbe. Il est placé au fond du trou, dont la profondeur varie selon les espèces : 10 cm pour les tulipes et les narcisses, 15 cm pour les jacinthes. Ces chiffres sont évidemment approximatifs, un petit repère sur le plantoir vous permettant de creuser tous les trous à la même profondeur Celle-ci pourra varier selon que les bulbes seront plantés en pleine terre (en grappe ou en ligne) ou en potées. Pour ce dernier cas, quand il s’agit de préparer une potée d’appartement, on laisse les bulbes de tulipe ou de jacinthe dépasser légèrement la surface de la terre.
A noter, enfin, que certains bulbes sont vendus en cours de végétation, ce qui vous fera profiter de leur floraison, même si vous vous y êtes pris un peu tard. Plantez dans ce cas le bulbe avec sa motte, recouvrez et achevez de combler le trou avec la terre extraite, et arrosez. Une mise en place trop tardive est cependant préjudiciable à la floraison.

Plantation des bulbes à floraison printanière

Bulbes Profondeurde plantation Distance deplantation
Crocus 6-8 cm 5 à 10 cm
Fritillaire 20 cm 40 à 50 cm
Iris des jardins 2 cm 0 à 15 cm
Jacinthe 12 cm 15 à 20 cm
Lis blanc candidum 25 cm 20 à 30 cm
Muscari 6 cm 5 à 10 cm
Narcisse 15 cm 1.5 à 20 cm
Perce-neige 8 cm 5 à 10 cm
Renoncule 5 cm 15 à 20 cm
Scille 8 cm 5 à 10 cm
Tulipe 10 cm 10 à 15 cm